Une ligne TGV entre les gares Montparnasse et du Nord ?

24 janvier 2014Transports

Bientôt des billets de Paris Montparnasse vers Lille-Europe ?

L’Institut d’aménagement et d’urbanisme propose d’étudier la possibilité de créer une ligne de TGV entre la gare Montparnasse et la gare du Nord. Ainsi, les deux gares ne seraient plus des terminus, mais des gares de passage.

Pour élaborer ses propositions, l’institut a étudié d’une part trois autres capitales européennes (Londres, Berlin et Madrid) mais aussi les actuelles capacités des gares parisiennes. On y apprend que la gare du Nord est saturée, Saint-Lazare et Montparnasse à la limite maximale.

En détail, la gare Montparnasse accueille annuellement 45,6 millions de voyageurs (chiffres de 2011), soit 570 trains par jour. Environ les trois quarts de ces voyageurs empruntent le métro parisien, l’institut souligne que les correspondances entre les services de la SNCF et de la RATP devraient être améliorées.

Aujourd’hui, le principal projet de la gare Montparnasse est la mise en service des LGV de Bordeaux et de Rennes en 2017. L’impact en matière de trafic sera compensé par le transfert de certains TER vers la gare de Vaugirard (les lignes 25 à 28 de la gare Montparnasse).

Les trois tracés possibles de la future ligne de TGV Nord-Sud. Infographie de l’Institut d’aménagement et d’urbanisme.

Les projets à creuser

L’idée d’un « RER F » revient régulièrement dans le débat public depuis son élaboration en 1965. Cette ligne, venant d’Ermont, s’arrêterait trois fois dans Paris, à Auber (gare Saint-Lazare), Invalides et Montparnasse avant de rejoindre Verrières-le-Buisson au sud.

L’Institut d’aménagement et d’urbanisme propose d’abandonner ce projet en le remplaçant par une ligne de TGV. Son tracé pourrait prendre trois formes :

1. Un tunnel entre la gare Montparnasse et la gare du Nord, les transformant en gares de passage.
2. Un tunnel entre le Stade de France et Châtillon, avec une gare parisienne dans le 8e arrondissement, possiblement à Charles de Gaule-Étoile.
3. Un tunnel identique mais qui éviterait Paris et dont la gare intermédiaire serait à la Défense.

Dans les cas 2 et 3 pour lesquels la ligne TGV ainsi créée ne rejoindrait aucune grande gare parisienne, la connexion avec les autres lignes de transport (TGV, RER ou même métro) devrait se faire à l’extérieur de Paris. L’institut avance la possibilité de créer une rocade TGV,  profitant du projet d’une grande gare TGV à Orly.

Lire l’étude (document PDF).


Partagez cet article :

 

☰ Article précédent : | Article suivant :

Leave a Reply